Le droit face aux mutations sociologiques

Invités

Marc Dalloz, maître de conférence en droit privé à l’université de Nice Sophia Antipolis, coordinateur de Variations juridiques et sociologiques, l’Harmattan, 2016, 141p., 16,50 euros.

Ubérisation du droit, consécration incessante de nouveaux droits fondamentaux, mise à mal de la prescription face aux avancées de la génétique… On le voit, le droit est en mutation constante. Produit d’une société elle-même en perpétuelle évolution, le droit connaît lui aussi des remaniements permanents. Pas forcément au même rythme, d’ailleurs. Code pénal et code civil peinent parfois à emboîter le pas aux bouleversements sociaux du moment. Parfois aussi -plus rarement-, il les précède. S’exposant ainsi à deux critiques antagonistes : le conservatisme et l’avant-gardisme.

Quoi qu’il en soit, le droit est une matière mouvante. C’est tout l’intérêt des « Doctoriales », ces rencontres organisées chaque année par la faculté de droit de l’université Nice, que de se pencher sur les mouvements de fond à l’œuvre dans le droit contemporain. Le cru 2015, particulièrement riche, donne lieu aujourd’hui à publication. Organisateur de l’événement, l’universitaire Marc Dalloz a réuni les contributions de ses différents intervenants dans un petit opus passionnant intitulé « Variations juridiques et sociologiques ».

………………..
– Décryptage : Le délit de solidarité
………………..
– Chronique de Nicolas Hervieu : Les fichés S en Israël
………………..
– Une thèse à l’honneur : « Les nominations du president de la République » par Lucie Sponchiado