Qu’apporte la musique au droit ?

Invités

Emmanuelle Saulnier-Cassia, Directrice adjointe et responsable du pôle droit de l’école doctorale des sciences humaines et sociales de Paris Saclay et Directrice du Master 2 Droit public international et européen de l’Université de Versailles saint Quentin.

Norbert Rouland, Docteur en droit (droit romain), en Science politique et en Anthropologie juridique. Fondateur et directeur du Master 2 de Droit des activités artistiques à l’Université Paul Cézanne.

Les rapports entre le droit et la musique paraissent très éloignés. En tant que pure activité esthétique, la musique ne s’adresse qu’au sens. Mais peut-être tire-t-elle de son éloignement avec la raison sa puissance évocatrice voire métaphorique pour comprendre le droit. Comme reflet de l’ordre cosmique, elle offre une consistance sensible du droit naturel; par la distance entre l’auteur et l’œuvre, elle donne à sentir le problème de l’interprétation. Comment une même partition peut-être jouée de manière si différente : par l’harmonie, elle fait nous éprouver le bonheur de la concorde, l’accord juste entre les hommes cette fois. C’est pourquoi il faut s’y intéresser et y consacrer une émission avec des spécialistes de la question.

ABONNEZ VOUS AU PODCAST DE L’ÉMISSION