Victor Hugo, le Droit contre la loi (1/2)

Invités

Gérard Gengembre, spécialiste de la littérature française du XIXe siècle. Enseignant à l’École Normale supérieure de Saint-Cloud, puis à celle de Fontenay-Saint-Cloud, avant d’occuper un poste de professeur à l’université de Caen, où il exerce depuis 1994.

Nous choisissons d’aborder l’oeuvre immense de Victor sous un angle inédit, celui de l’opposition dramatique entre la loi et le droit. Pour Victor Hugo, la loi est du côté des dogmes, de l’oppression, de l’arbitraire, avec ses deux serviteurs : le policier et le juge. Le droit au contraire, est un idéal moral, « le granit de la conscience humaine« , dit-il à certains moments. Donc l’équité et l’humanité sont ses phares. Nous allons consacrer deux émissions à cette dualité. Aujourd’hui nous nous concentrerons sur les figures de la loi contre lesquelles Victor Hugo fait flèche de tout bois.

victor_hugo_001
ABONNEZ VOUS AU PODCAST DE L’ÉMISSION