abonnez-vous au podcast de l'émission

Résumé de l'épisode

Résumé de l’épisode

L’émission Les acteurs du droit propose de comprendre le droit et la justice à partir de personnages qui donnent chair au droit. L’émission dresse le portrait d’individus qui ont joué un rôle dans une affaire judiciaire et ont inspiré les scénaristes et les metteurs en scène. Chaque épisode s’attache à présenter un film basé sur une histoire vraie et dont le héros est un acteur du droit. Le résumé de l’œuvre et de son contexte sert de point de départ pour évoquer un thème qui présente aujourd’hui une certaine actualité : les fous doivent-il être jugés ? La justice est-elle politique ? Doit-on supprimer le juge d’instruction ?

Le premier épisode des Acteurs du droit est consacré au film Le juge et l’assassin, réalisé en 1976 par Bertrand Tavernier. Ce film est inspiré du juge d’instruction Emile Fourquet (Philippe Noiret) qui résout, au XIXème siècle, la première affaire de tueur en série en France, “l’affaire Joseph Vacher” (Michel Galabru). Autour de la question: “Doit-on juger les fous?”, s’affrontent et s’illustrent dans ce film les grandes thèses classiques de la criminologie. Tavernier dresse également un portrait critique des institutions bourgeoises et répressives, dont le juge d’instruction est l’émanation.

Invités

Julie Allard est professeure de philosophie du droit et directrice du Centre de droit public de l’Université libre de Bruxelles (ULB).

Vincent Lefebve est chercheur et maître d’enseignement à l’ULB, où il mène des recherches postdoctorales consacrées aux représentations des juges et de la justice au cinéma.

Julien Pieret est professeur à l’ULB, spécialiste notamment des relations entre droit et mouvement sociaux.Divers extraits tirés du film de Bertrand Tavernier, Le Juge et l’assassin (France, 1976).

Michel Foucault, extrait d’un débat télévisé, en français et en anglais, entre Michel Foucault et Noam Chomsky, enregistré à l’École supérieure de technologie d’Eindhoven (Pays-Bas) en novembre 1971 et diffusé à la télévision néerlandaise.

Extrait d’un texte du GIP (Groupe d’information sur les prisons) : Le GIP enquête dans un prison-modèle : Fleury-Mérogis, Paris, Champ Libre, coll. « Intolérable », n° 2, 1971.

Philippe Sarde, Le Juge et l’Assassin, bande originale du film de Bertrand Tavernier, label : Saravah, SH 10061, 1976 :
– « Pour le temps et pour l’éternité » ;
– « La Complainte de Bouvier l’éventreur », paroles de Jean-Roger Caussimon, chanson interprétée
par Jean-Roger Caussimon ;
– « La commune est en lutte », paroles de Jean-Roger Caussimon, chanson interprétée par Isabelle
Huppert.Chevrier, Olivier, Crime ou folie : un cas de tueur en série au XIX e siècle. L’affaire Joseph Vacher,
Paris, L’Harmattan, coll. « Sciences criminelles », 2006.

Dayez, Bruno, Justice et cinéma. Quarante méditations sur la justice vue à travers le septième art, Louvain-la- Neuve, Anthemis, 2007.

Deloux, Jean-Pierre, Vacher assassin : un serial killer français au XIX e siècle, Paris, Claire Vigne Éditrice, coll. « L’autre histoire », 1995.

Esposito, Fiammetta, Le tueur en série : étude de profils français à l’usage des praticiens, préf. Laurence Leturmy et Jean Louis Senon, Paris, LGDJ, 2011.

Flores-Lonjou, Magalie et Miniato, Lionel, « Le Juge et l’Assassin : mise en scène d’une instructionpénale à la fin du XIX e siècle »

Fourquet, Émile, Les vagabonds. Les vagabonds criminels. Le Problème du vagabondage, préf. Alexandre Lacassagne, Paris, Marchal et Billard, 1908.

Guéry, Christian, Justices à l’écran, Paris, PUF, coll. « Questions judiciaires », 2007.

Lacassagne, Alexandre, « Vacher l’éventreur », Archives de l’anthropologie criminelle, tome XIII, 1898, p. 632-695.

Lacassagne, Alexandre, Vacher l’éventreur et les crimes sadiques, Lyon, A. Storck, 1899

Raspiengeas, Jean-Claude, Bertrand Tavernier, Paris, Flammarion, 2001.

Renneville, Marc, Crime et folie : deux siècles d’enquêtes médicales et judiciaires, Paris, Fayard, 2003.

Renneville, Marc, « L’affaire Joseph Vacher : la fin d’un “brevet d’impunité” pour les criminels ? », Droit et cultures. Revue internationale interdisciplinaire, 2010, vol. 60, p. 129-142.

Téléchargez les références complètes

Animation

Léa Delion, Julie Allard, Vincent Lefebve, Julien Pierret.

Réalisation

Arnaud Dumanois

Coordination

Léa Delion

Musique originale

Didier Riey

Partagez l'épisode

Invités

Julie Allard, Vincent Lefebve, Julien Pieret

Vous aimerez aussi

Retour sur le documentaire de Marie-Francine Le Jalu : Droit dans les yeux (3/3)

21 novembre 2023 | La Justice à l'oeil, le droit saisi par le cinéma (Cinéma)

Qu’est-ce que le droit ? Qu’est-ce que la justice ?

Pour tenter de répondre à ces questions, la documentariste Marie-Francine Le Jalu a posé sa caméra et son micro dans le bureau de la clinique juridique de l’Université Paris 8 où se retrouvent un binôme d’étudiants face à des justiciables en mal de conseils juridiques. De ces rencontres inopinées, mais toujours fructueuses, un film documentaire est né, Droit dans les yeux, qu’analysent en duo la réalisatrice et l’ancien étudiant, depuis devenu avocat, Antoine Deflandre.

Dans ce troisième épisode, retour à l’essentiel : qu’est-ce que le droit ? Qu’est-ce que la justice ?

Pour aller plus loin :
• « Droit dans les yeux » : Un film et un cycle de conférences. Marie Depay, Village de la justice, novembre 2022
• « Droit dans les yeux » : la justice filmée loin des prétoires, Maroussia Dubreuil, Le Monde, 1er février 2023
• Gilles Deleuze, L’image-mouvement. Cinéma 1, Paris, Les Editions de Minuit, 1983, coll. Critique.
• Gilles Deleuze, L’image-temps. Cinéma 2, Paris, Les Editions de Minuit, 1985, coll. Critique.
• Eyes Wide Shut, Stanley Kubrick, États-Unis/Royaume-Uni, 1999
• Les plaisirs de la chair, Nagisa Oshima, Japon, 1965
• L’anguille, Shohei Imamura, Japon, 1997

Vous avez entendu :
• Extraits du film-documentaire « Droit dans les yeux » de Marie-Francine Le Jalu, France, 2020

Retour sur le documentaire de Marie-Francine Le Jalu : Droit dans les yeux (2/3)

17 novembre 2023 | La Justice à l'oeil, le droit saisi par le cinéma (Cinéma)

Qu’est-ce que le droit ? Qu’est-ce que la justice ?

Pour tenter de répondre à ces questions, la documentariste Marie-Francine Le Jalu a posé sa caméra et son micro dans le bureau de la clinique juridique de l’Université Paris 8 où se retrouvent un binôme d’étudiants face à des justiciables en mal de conseils juridiques. De ces rencontres inopinées, mais toujours fructueuses, un film documentaire est né, Droit dans les yeux, qu’analysent en duo la réalisatrice et l’ancien étudiant, depuis devenu avocat, Antoine Deflandre.

Dans ce deuxième épisode, c’est le rôle des étudiants cliniciens face aux justiciables qui est analysé.

Pour aller plus loin :
• « Droit dans les yeux » : Un film et un cycle de conférences. Marie Depay, Village de la justice, novembre 2022
• « Droit dans les yeux » : la justice filmée loin des prétoires, Maroussia Dubreuil, Le Monde, 1er février 2023
• Gilles Deleuze, L’image-mouvement. Cinéma 1, Paris, Les Editions de Minuit, 1983, coll. Critique.
• Gilles Deleuze, L’image-temps. Cinéma 2, Paris, Les Editions de Minuit, 1985, coll. Critique.
• Eyes Wide Shut, Stanley Kubrick, États-Unis/Royaume-Uni, 1999
• Les plaisirs de la chair, Nagisa Oshima, Japon, 1965
• L’anguille, Shohei Imamura, Japon, 1997

Vous avez entendu :
• Extraits du film-documentaire « Droit dans les yeux » de Marie-Francine Le Jalu, France, 2020

Retour sur le documentaire de Marie-Francine Le Jalu : Droit dans les yeux (1/3)

14 novembre 2023 | La Justice à l'oeil, le droit saisi par le cinéma (Cinéma)

Qu’est-ce que le droit ? Qu’est-ce que la justice ?

Pour tenter de répondre à ces questions, la documentariste Marie-Francine Le Jalu a posé sa caméra et son micro dans le bureau de la clinique juridique de l’Université Paris 8 où se retrouvent un binôme d’étudiants face à des justiciables en mal de conseils juridiques. De ces rencontres inopinées, mais toujours fructueuses, un film documentaire est né, Droit dans les yeux, qu’analysent en duo la réalisatrice et l’ancien étudiant, depuis devenu avocat, Antoine Deflandre.

Dans ce premier épisode, c’est la fabrication du documentaire qui est questionnée.

Pour aller plus loin :
• « Droit dans les yeux » : Un film et un cycle de conférences. Marie Depay, Village de la justice, novembre 2022
• « Droit dans les yeux » : la justice filmée loin des prétoires, Maroussia Dubreuil, Le Monde, 1er février 2023
• Gilles Deleuze, L’image-mouvement. Cinéma 1, Paris, Les Editions de Minuit, 1983, coll. Critique.
• Gilles Deleuze, L’image-temps. Cinéma 2, Paris, Les Editions de Minuit, 1985, coll. Critique.
• Eyes Wide Shut, Stanley Kubrick, États-Unis/Royaume-Uni, 1999
• Les plaisirs de la chair, Nagisa Oshima, Japon, 1965
• L’anguille, Shohei Imamura, Japon, 1997

Vous avez entendu :
• Extraits du film-documentaire « Droit dans les yeux » de Marie-Francine Le Jalu, France, 2020

La Sociale Le Mag’ – Le podcast de la chambre sociale de la Cour de cassation #19

15 septembre 2023 | La Sociale Le Mag' (La Sociale Le Mag')

Actualités : La requalification des contrats aidés / L’obligation de contrôle de la durée du travail comme expression de l’obligation de sécurité de l’employeur.

Décryptage : Les entreprises à statut.

Un programme original de la Cour de cassation, réalisé avec le soutien d’Amicus radio.