abonnez-vous au podcast de l'émission

Résumé de l'épisode

Lauréat de la palme d’or au 76ème festival de Cannes le 28 mai 2023, le film de Justine Triet, Anatomie d’une chute, a été présenté en avant-première au Festival la Rochelle cinéma le 3 juillet 2023, avant sa sortie en salles le 23 août. 

Le couple formé par les écrivains Sandra Voyter (Sandra Hüller) et Samuel (Samuel Theis) vivait depuis un an à la montagne, en compagnie de leur fils Daniel (Milo Machado Graner), malvoyant âgé de 11 ans et de son chien. L’époux retrouvé mort au pied du chalet (chute accidentelle, suicide ou homicide ?), une enquête a été ouverte et Sandra mise en examen jusqu’au procès d’assises qui s’en est suivi.

L’enquête judiciaire et le procès ont pour objet de rechercher les éléments propres à établir le déroulé des évènements, les causalités et au final la culpabilité ou non de l’accusée. Cette vérité judiciaire à laquelle le verdict parvient, qui s’appuie sur des régimes de parole multiples (langues française et anglaise, prose de l’écrivaine, exposés des experts, conversations enregistrées, arguments de l’avocat général, contre-arguments de l’avocat de la défense), ne reflète pas forcément la vérité des sentiments, des relations au sein du couple, et les jurés (tout comme les spectateurs) ont la délicate tâche de forger leur intime conviction après cette autopsie du couple.

Le lendemain de la projection, trois spectateurs se sont relayés au micro d’Amicus radio pour nous livrer chacun leur vision du film. Dans cet épisode, Magalie Flores Lonjou reçoit Jean-Michel Frodon, journaliste, critique de cinéma à Slate.fr et enseignant à Sciences Po.

Pour aller plus loin

Anatomie d’une chute de Justine Triet (France, 2023)
• St Omer d’Alice Diop (France, 2022)
• Le procès Goldman de Cédric Kahn (France, 2023)
• Autopsie d’un meurtre/Anatomy of a Murder d’Otto Preminger (États-Unis, 1959)
• Monsieur Verdoux de Charlie Chaplin (États-Unis, 1947)
• Franck Garbaz et Adrien Gmbeaud, « « Ce procès ne sera jamais le lieu de la vérité… ». Entretien avec Justine Triet », Positif, n° 749-750, juillet-août 2023, p. 109-112

Vous avez entendu

• Extraits du film et conférence de presse lors du 76ème Festival de Cannes : ANATOMIE D’UNE CHUTE – Festival de Cannes (festival-cannes.com)
Entretien avec la réalisatrice lors du 76ème Festival de Cannes : Justine Triet dissèque le couple dans Anatomie d’une chute – Festival de Cannes (festival-cannes.com
• Clarisse Fabre, « Cannes 2023 : dans « Anatomie d’une chute », le couple en procès », Le Monde 21 mai 2023 : Cannes 2023 : dans « Anatomie d’une chute », le couple en procès (lemonde.fr)
Jean-Michel Frodon, « Festival de Cannes, jour 7 : vérités et songes », Slate.fr 23 mai 2023 : Festival de Cannes, jour 7: vérités et songes | Slate.fr
Laure Adler, « Justine Triet, réalisatrice, « Anatomie d’une chute », Palme d’Or, sortie le 23 août », L’Heure bleue, 27 juin 2023

Partagez l'épisode

Animation

Magalie Flores-Lonjou

Invités

Jean-Michel Frodon, journaliste, critique de cinéma à Slate.fr et enseignant à Sciences Po

Réalisation

Leobardo Arango

Production

Amicus radio

Coordination

Leobardo Arango

Vous aimerez aussi

« Cyber consentement » : je t’aime, un peu, beaucoup, virtuellement ?

14 février 2024 | Les Temps électriques (Numérique)

Saviez-vous que l’envoi d’un emoji « pouce vers le haut » dans une conversation pouvait valoir consentement ? C’est du moins ce qui a été jugé, l’année dernière, par un tribunal canadien.

Réseaux sociaux, applications de messagerie, sites de rencontre en ligne… s’il est un domaine qui est venu bouleverser la notion juridique de consentement, c’est bien celui du numérique.

En ce 14 février, les Temps électriques ont souhaité se pencher sur la notion de « cyber consentement » amoureux en donnant la parole à Maxence Christelle, maître de conférences en droit public à l’Université de Picardie Jules-Verne (CURAPP-ESS) et auteur de Le Consentement, publié aux éditions Que sais-je ? en mai 2023.

En quoi le numérique bouleverse-t-il le consentement amoureux ? Comment la confiance se noue-t-elle en ligne face à une présence qui n’est pas physique ? Que dire encore du rapport économique sous-tendu par les sites de rencontre en ligne, de la logique de fidélisation de leurs utilisateurs et de l’altération potentielle de leur consentement ?

Vous avez entendu :
• Extrait de l’article Taylor Swift victime de fausses images pornographiques, l’intelligence artificielle en accusation, Le Monde, 26 janvier 2024
• Extrait du film Vous avez un message de Nora Ephron (1998)
• Extrait du morceau Andy des Rita Mitsouko (1986)
• Extrait du morceau L’errance de Audrey Ismaël et Olivier Coursier, issu de la bande originale du film Le Consentement (2023)

Pour aller plus loin :
• Maxence Christelle, Le consentement, éd. Que sais-je ?, 15 mai 2013
• Marie Bergström, Les nouvelles lois de l’amour. Sexualité, couple et rencontres au temps du numérique, éd. La Découverte, mars 2019
• Marie Bergström, Rencontres en ligne, rencontres à part ?, Sociétés contemporaines, 2016/4 (n°104), p. 5-11, Presses de Sciences Po
• Marie Bergström, (Se) correspondre en ligne. L’homogamie à l’épreuve des sites de rencontres, Sociétés contemporaines, 2016/4 (n°104), p. 13-40, Presses de Sciences Po
• Marie Bergström, La loi du supermarché ? Sites de rencontres et représentations de l’amour, Ethnologie française, 2013/3 (Vol. 43), p. 433-442, Presses Universitaires de France
• Laurence Le Douarin, La conjugalité dans (tous) ses états ! Usages des TIC, couple conjugal, couple parental, Dialogue, 2017/3 (n° 217), p. 17-30, Erès
Marlène Dulaurans, Raphaël Marczak, Sites de rencontre en ligne : comment se glamifie l’amour 2.0 !, Communication & Organisation, 2019/2 (n° 56), p. 111-122, Presses Universitaires de Bordeaux
• Eva Illouz, La fin de l’amour. Enquête sur un désarroi contemporain, Points, septembre 2021
• Eva Illouz, Pourquoi l’amour fait mal : l’expérience amoureuse dans la modernité, Points, septembre 2014
• Eva Illouz, Les sentiments du capitalisme, Seuil, septembre 2006
• Céline Morin, L’amour et les théories de la communication, Questions de communication, 2014/2 (n° 26), p. 281-298, Éditions de l’Université de Lorraine
• Gérard Neyrand, L’impact conjugal du virtuel. Éclatement des façons de faire couple à l’heure d’internet, Dialogue, 2015/4 (n° 210), p. 59-70, Erès
• Gérard Neyrand, Le numérique, facteur d’union ou de désunion conjugale ?, Dialogue, 2017/3 (n° 217), p. 111-122, Erès
• Antoine Vauchez, Public, éditions Anamosa, 2022

Anatomie d’une chute de Justine Triet : regards de spectateurs (2/3)

23 août 2023 | La Justice à l'oeil, le droit saisi par le cinéma (Cinéma)

Lauréat de la palme d’or au 76ème festival de Cannes le 28 mai 2023, le film de Justine Triet, Anatomie d’une chute, a été présenté en avant-première au Festival la Rochelle cinéma le 3 juillet 2023, avant sa sortie en salles le 23 août. 

Le couple formé par les écrivains Sandra Voyter (Sandra Hüller) et Samuel (Samuel Theis) vivait depuis un an à la montagne, en compagnie de leur fils Daniel (Milo Machado Graner), malvoyant âgé de 11 ans et de son chien. L’époux retrouvé mort au pied du chalet (chute accidentelle, suicide ou homicide ?), une enquête a été ouverte et Sandra mise en examen jusqu’au procès d’assises qui s’en est suivi.

L’enquête judiciaire et le procès ont pour objet de rechercher les éléments propres à établir le déroulé des évènements, les causalités et au final la culpabilité ou non de l’accusée. Cette vérité judiciaire, qui s’appuie sur des régimes de parole multiples (langues française et anglaise, prose de l’écrivaine, exposés des experts, conversations enregistrées, arguments de l’avocat général, contre-arguments de l’avocat de la défense), à laquelle le verdict parvient ne reflète pas forcément la vérité des sentiments, des relations au sein du couple, et les jurés (tout comme les spectateurs) ont la délicate tâche de forger leur intime conviction après cette autopsie du couple.

Le lendemain de la projection, trois spectateurs se sont relayés au micro d’Amicus radio pour nous livrer chacun leur vision du film. Dans cet épisode, Magalie Flores Lonjou reçoit Laurent Vidal, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de La Rochelle, président du centre Intermondes-ethnopôle Humanités océanes.

Anatomie d’une chute de Justine Triet : regards de spectateurs (3/3)

23 août 2023 | La Justice à l'oeil, le droit saisi par le cinéma (Cinéma)

Lauréat de la palme d’or au 76ème festival de Cannes le 28 mai 2023, le film de Justine Triet, Anatomie d’une chute, a été présenté en avant-première au Festival la Rochelle cinéma le 3 juillet 2023, avant sa sortie en salles le 23 août. 

Le couple formé par les écrivains Sandra Voyter (Sandra Hüller) et Samuel (Samuel Theis) vivait depuis un an à la montagne, en compagnie de leur fils Daniel (Milo Machado Graner), malvoyant âgé de 11 ans et de son chien. L’époux retrouvé mort au pied du chalet (chute accidentelle, suicide ou homicide ?), une enquête a été ouverte et Sandra mise en examen jusqu’au procès d’assises qui s’en est suivi.

L’enquête judiciaire et le procès ont pour objet de rechercher les éléments propres à établir le déroulé des évènements, les causalités et au final la culpabilité ou non de l’accusée. Cette vérité judiciaire, qui s’appuie sur des régimes de parole multiples (langues française et anglaise, prose de l’écrivaine, exposés des experts, conversations enregistrées, arguments de l’avocat général, contre-arguments de l’avocat de la défense), à laquelle le verdict parvient ne reflète pas forcément la vérité des sentiments, des relations au sein du couple, et les jurés (tout comme les spectateurs) ont la délicate tâche de forger leur intime conviction après cette autopsie du couple.

Le lendemain de la projection, trois spectateurs se sont relayés au micro d’Amicus radio pour nous livrer chacun leur vision du film. Dans cet épisode, Magalie Flores Lonjou reçoit Valérie Lambert, journaliste indépendante, RCF radio et figurante dans la partie du film tournée dans la salle des assises du Tribunal judiciaire de Saintes (Charente-Maritime) du 19 avril au 4 mai 2022.

Les choix cinéma d’un ancien juge d’instruction : Renaud Van Ruymbeke (2/2)

27 mars 2023 | La Justice à l'oeil, le droit saisi par le cinéma (Cinéma)

Résumé de l’épisode Épisode 2/2 Un juge d’instruction apprécie-t-il de voir des enquêtes et des procès au cinéma ? À cette question, l’ancien juge d’instruction Renaud Van Ruymbeke, qui a eu à connaître nombre d’affaires de corruption tout au long de sa carrière, répond par la négative. Aller au cinéma ne signifie pas retrouver la vie […]