Les apatrides, une vie à l’ombre du droit

abonnez-vous au podcast de l'émission

Résumé de l’épisode

Officiellement, ils n’existent pas. Ni ici, ni ailleurs. Privés de nationalité, les apatrides sont privés de leurs droits les plus élémentaires. Impossible, pour eux, d’accéder à l’école, de voir un médecin, de se marier, de voter, de travailler légalement, d’ouvrir un compte bancaire, d’être propriétaire. Cette vie -qui n’en est pas une- concerne aujourd’hui près de onze millions d’individus à travers le monde. A quoi ressemble leur existence au jour le jour ? Comment expliquer la persistance de ce fléau, de cette absence de statut que prohibent pourtant -et depuis des décennies- nombre de traités internationaux ? Comment, enfin, faire avancer la cause de ces oubliés ? On en parle ici et maintenant.

Invitée

Céline Schmitt, porte-parole en France du Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR).

Animation

Marie Boëton

Réalisation

Matthieu Gasnier

Coordination

Camille Blumberg