Idée reçue #7 – C’est Merkel qui dirige l’Europe

abonnez-vous au podcast de l'émission

Résumé de l’épisode

Chaque semaine, Vincent Couronne et Tania Racho, de l’équipe des Surligneurs, vous proposent d’analyser et de déconstruire les préjugés et les idées reçues sur l’Europe. Dans ce septième volet, ils s’attaquent à une idée reçue fréquente: c’est Angela Merkel qui dirigerait l’Europe.

Pour aller plus loin

Thomas Mann, discours devant des étudiants de Hambourg, 8 juin 1953, in Thomas Mann, An die gesittete Welt. Politische Schriften und Reden im Exil, Francfort-sur- le-Main, S. Fischer Verlag, 1986, p. 811.

Ulrich Beck, Das deutsche Europa : neue Machtlandschaften im Zeichen der Krise, Berlin, Suhrkamp, 2012

Simon Bulmer, « Germany in Europe : from ‘tamed power’ to normalized power », International Affairs, 86/5 (2010), p. 1051-1073.

Timothy Garton, Allein kriegen sie es nicht hin, Der Spiegel, 13 février 2012

Christian Lequesne, “L’Allemagne et la puissance en Europe”, Revue d’Allemagne et des Pays de langue allemande, Société d’études allemandes, 2015, 47 (2015/1), pp.5 – 13.

Jean Quatremer, L’Union n’est plus européenne, mais allemande, Coulisses de Bruxelles – Libération, 10 septembre 2018

Animation

Vincent Couronne et Tania Racho

Réalisation

Lucien Oriol

Coordination

Camille Blumberg

Attachés de production

Victor Simon, Pierre Tréléa et Ebbane Vallaeys

Suivez-nous sur Twitter