Désobéissance civile, un nouveau levier d’action ?

abonnez-vous au podcast de l'émission

Résumé de l’épisode

L’heure est à la désobéissance civile. Ici des maires sont poursuivis pour avoir pris des arrêtés anti-pesticides, là des bénévoles viennent en aide aux migrants en situation irrégulière, ailleurs des militants de l’association L214 s’introduisent illégalement au sein d’abattoirs pour dénoncer leurs pratiques. La désobéissance civile, qui consiste à contrevenir ouvertement et de façon non-violente à une loi considérée injuste, se démocratise. Pourquoi ce mode de contestation, popularisé par Gandhi ou Luther King, connaît-il un vrai regain d’intérêt? Menace-t-il la démocratie ? Si chacun se construit sa propre légalité, n’est-ce pas, à terme, le principe même du vivre-ensemble qui se trouve mis à mal ? Ou faut-il, au contraire, y voir un renouvellement des formes de mobilisation sociale? On en parle ici et maintenant.

Invité

Manuel Cervera Marzal, auteur de « Les nouveaux désobéissants : citoyens ou hors-la-loi? » (Editions Le Bord de l’eau, collection La bibliothèque du Mauss).

Animation

Marie Boëton

Réalisation

Lucien Oriol

Coordination

Camille Blumberg