abonnez-vous au podcast de l'émission

Résumé de l'épisode

Résumé de l’épisode

En septembre 1985, un groupe de spécialistes, équipés d’un hélicoptère, s’apprête à réaliser une opération commando en survolant le pont neuf de Paris. Ils ne le comprennent pas encore, mais leur butin, c’est de l’art!

Laissez vous envelopper par cette histoire sur Christo et Jeanne Claude, deux artistes qui avalaient la réalité avec des dents de tissu. Découvrez le procès autour de l’empaquetage du Pont Neuf de Paris, et comment les juges démêlent cette oeuvre difficile à saisir par le droit. Accompagnés par les voix expertes de Sophie Duplaix et de Jean Baptiste Barbieri.

Vous serez envoutés par des sons de Walter Murch, Wagner, Pink Floyd, Pierre Henry et Lala, ainsi que par des ambiances naturelles et envoutées du Pont Neuf de Paris. À écouter de préférence avec vos casques ou écouteurs.

Vous avez entendu

Empaquetage 1, Lala et Leo Arango, 2020

Extrait son hélicoptère, introduction Apocalypse Now, Walter Munch, 1979

Ride of the valkyries, interpreté par l’Orchestre philarmonique de Berlin, dirigé par Daniel Barenboim, Deutsche Grammophon

Amnios, Leo Arango 2020

Another brick in the wall, Pink Floyd, Album « The Wall », 1979

Empaquetage 2, Lala et Leo Arango, 2020

Paysage Pont Neuf, avec petit envoutement, Leo Arango, 2020

Pont Neuf emballé, Leo Arango, 2020

Empaquetage 3, Lala et Leo Arango, 2020

Allegro Molto de la Dixième symphonie de Beethoven, Pierre Henry, 1979

Conception et réalisation

Léa Delion et Leobardo Arango

Coordination

Camille Blumberg

Pour aller plus loin

Les Procès de l’art, Petites Histoires de l’art et grandes affaires de droit, Céline Delavaux et Marie-Hélène Vignes, Editions Palettes, 2013

Un art contextuel, création artistique en milieu urbain, en situation, d’intervention, de participation, Paul Ardenne, Editions Flammarion, 2009

CHRISTO ET JEANNE-CLAUDE, PARIS !, catalogue de l’exposition, sous la direction de Sophie Duplaix, Editions du Centre Pompidou, 2020

Erreurs les plus fréquentes, édition bilingue français-anglais, Christo, Jeanne-Claude, Editions Jannink, 2000

Le Pont-Neuf de Christo, Ouvrage d’art, œuvre d’art ou comment se faire une opinion, Nathalie Heinich, ed Thierry Marchaisse, 2020

Partagez l'épisode

Vous aimerez aussi

Soylent Green de Richard Fleischer : regards d’étudiants (3/3)

15 janvier 2024 | La Justice à l'oeil, le droit saisi par le cinéma (Cinéma)

Comment faire découvrir aux étudiants juristes les liens qui existent entre le droit et les arts ? C’est l’objet du cours « Droit et culture » dispensé par Diana Villegas aux étudiants du collège de droit, en deuxième année de licence à l’université Paris-Panthéon-Assas.

Dans le cadre de ce cours, elle amène les étudiants à décentrer leur regard sur les enseignements juridiques traditionnels afin de rechercher dans une discipline artistique (la littérature, les arts visuels, l’architecture…) les thématiques juridiques sous-jacentes.

Grâce à une méthodologie interdisciplinaire et divers travaux pédagogiques, ils se trouvent confrontés à une œuvre et doivent en restituer le double apport juridique et esthétique.

Le cinéma étant un médium de choix, deux groupes d’étudiants (Sarah Olivier, Lucas Laffaye-Cauhapé, Elias Abed, Lucie Duquesne, Isabelle Fiani, Galileo Bajard) se sont intéressés, durant l’année universitaire 2022-2023, au film d’anticipation Soylent Green (Soleil vert) de Richard Fleischer (États-Unis, 1973).

Ce troisième et dernier épisode est consacré au régime totalitaire corrompu.

Pour aller plus loin :
• Soylent Green (Soleil vert) de Richard Fleischer (États-Unis, 1973)
• Richard Fleischer : un grand hollywoodien, rétrospective 2006, La Cinémathèque française
• Richard Fleischer, rétrospective 2024, La Cinémathèque française
• Olivier Père, Richard Fleischer, les fantastiques années 70, Arte.tv, 21 septembre 2012
• Nicolas Tellop, Richard Fleischer, une œuvre, Marest éditeur, 2021, coll. Essais

Vous avez entendu :
• Extraits du film Soylent Green (Soleil vert) de Richard Fleischer (États-Unis, 1973)

Soylent Green de Richard Fleischer : regards d’étudiants (2/3)

11 janvier 2024 | La Justice à l'oeil, le droit saisi par le cinéma (Cinéma)

Comment faire découvrir aux étudiants juristes les liens qui existent entre le droit et les arts ? C’est l’objet du cours « Droit et culture » dispensé par Diana Villegas aux étudiants du collège de droit, en deuxième année de licence à l’université Paris-Panthéon-Assas.

Dans le cadre de ce cours, elle amène les étudiants à décentrer leur regard sur les enseignements juridiques traditionnels afin de rechercher dans une discipline artistique (la littérature, les arts visuels, l’architecture…) les thématiques juridiques sous-jacentes.

Grâce à une méthodologie interdisciplinaire et divers travaux pédagogiques, ils se trouvent confrontés à une œuvre et doivent en restituer le double apport juridique et esthétique.

Le cinéma étant un médium de choix, deux groupes d’étudiants (Sarah Olivier, Lucas Laffaye-Cauhapé, Elias Abed, Lucie Duquesne, Isabelle Fiani, Galileo Bajard) se sont intéressés, durant l’année universitaire 2022-2023, au film d’anticipation Soylent Green (Soleil vert) de Richard Fleischer (États-Unis, 1973).

Ce deuxième épisode est consacré à la réification des individus.

Pour aller plus loin :
• Soylent Green (Soleil vert) de Richard Fleischer (États-Unis, 1973)
• Richard Fleischer : un grand hollywoodien, rétrospective 2006, La Cinémathèque française
• Richard Fleischer, rétrospective 2024, La Cinémathèque française
• Olivier Père, Richard Fleischer, les fantastiques années 70, Arte.tv, 21 septembre 2012
• Nicolas Tellop, Richard Fleischer, une œuvre, Marest éditeur, 2021, coll. Essais

Vous avez entendu :
• Extraits du film Soylent Green (Soleil vert) de Richard Fleischer (États-Unis, 1973)

Soylent Green de Richard Fleischer : regards d’étudiants (1/3)

8 janvier 2024 | La Justice à l'oeil, le droit saisi par le cinéma (Cinéma)

Comment faire découvrir aux étudiants juristes les liens qui existent entre le droit et les arts ? C’est l’objet du cours « Droit et culture » dispensé par Diana Villegas aux étudiants du collège de droit, en deuxième année de licence à l’université Paris-Panthéon-Assas.

Dans le cadre de ce cours, elle amène les étudiants à décentrer leur regard sur les enseignements juridiques traditionnels afin de rechercher dans une discipline artistique (la littérature, les arts visuels, l’architecture…) les thématiques juridiques sous-jacentes.

Grâce à une méthodologie interdisciplinaire et divers travaux pédagogiques, ils se trouvent confrontés à une œuvre et doivent en restituer le double apport juridique et esthétique.

Le cinéma étant un médium de choix, deux groupes d’étudiants (Sarah Olivier, Lucas Laffaye-Cauhapé, Elias Abed, Lucie Duquesne, Isabelle Fiani, Galileo Bajard) se sont intéressés, durant l’année universitaire 2022-2023, au film d’anticipation Soylent Green (Soleil vert) de Richard Fleischer (États-Unis, 1973).

Ce premier épisode est consacré à l’analyse du paradis perdu.

Pour aller plus loin :
• Soylent Green (Soleil vert) de Richard Fleischer (États-Unis, 1973)
• Richard Fleischer : un grand hollywoodien, rétrospective 2006, La Cinémathèque française
• Richard Fleischer, rétrospective 2024, La Cinémathèque française
• Olivier Père, Richard Fleischer, les fantastiques années 70, Arte.tv, 21 septembre 2012
• Nicolas Tellop, Richard Fleischer, une œuvre, Marest éditeur, 2021, coll. Essais

Vous avez entendu :
• Extraits du film Soylent Green (Soleil vert) de Richard Fleischer (États-Unis, 1973)

Van Gogh vs les défenseurs de l’environnement

20 octobre 2023 | L'art au parloir (Arts)

National Gallery de Londres, 14 octobre 2022 : deux militantes écologistes projettent le contenu liquide d’une boîte de conserve sur l’oeuvre « Les Tournesols » de Vincent Van Gogh. « Qu’est-ce qui a le plus d’importance : l’art, ou la vie ? » interrogent-elles alors. Un geste qui s’inscrit dans une longue série d’actions menées par des défenseurs de l’environnement pour alerter l’opinion sur la crise écologique.

Dans cet épisode Léa Delion et Leobardo Arango reçoivent Michel Forst, Rapporteur spécial des Nations unies sur les défenseurs de l’environnement, Magali Lafourcade, secrétaire générale de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), et Nathalie Heinich, sociologue au CNRS spécialisée dans l’art, pour évoquer les liens entre art et environnement.

Juridiquement, qu’est-ce qu’un défenseur de l’environnement ? Et quelle incidence l’art peut-il avoir sur les questions de justice sociale et environnementale ?