abonnez-vous au podcast de l'émission

Résumé de l'épisode

Demandez le programme !

« Outwitting the devil » dans la Cour d’honneur du Palais des papes (Festival In)

Direction artistique et chorégraphie: Akram Khan
Dramaturgie: Ruth Little
Musique et son: Vincenzo Lamagna
Lumière:Aideen Malone
Scénographie: Tom Scutt
Costumes: Kimie Nakano
Texte: Jordan Tannahill
Vidéo: Maxime Dos
Collaboration artistique: Mavin Khoo

Distribution
Avec Ching-Ying Chien, Andrew Pan, Dominique Petit, Mythili Prakash, Sam Pratt, James Vu Anh Pham

Production Akram Khan Company
Coproduction Festival d’Avignon, Théâtre de Namur Centre scénique, Central Centre culturel de La Louvière, Théâtre de la Ville (Paris), Sadler’s Wells Theatre (Londres), La Comédie de Clermont-Ferrand Scène nationale, Colours International Dance Festival 2019 (Stuttgart)
Avec le soutien du Arts Council England, British Council
En partenariat avec France Médias Monde

Plus d’informations: https://www.festival-avignon.com/fr/spectacles/2019/outwitting-the-devil

_____

« Criminel » à la Salle Tomasi/La Factory (Festival Off)

Interprète(s) : Frédéric Andrau, Noémie Daliès, Morgan Perez, Sophie Vonlanthen
Assistante : Clara Leduc
Scénographe : Goury
Lumière : Elsa Revol
Musique : Christine Moreau

Plus d’informations: https://www.avignonleoff.com/programme/2019/criminel-s24925/

_____

« Marx et la poupée » à l’Artephile (Festival Off)

Metteur en scène : Raph. France-Kullmann
Interprète(s) : Aude Jarry, Clotilde Lebrun, Elsa Rozenknop
Prod-Dif : C. Simon-Loudette

Plus d’informations: https://www.avignonleoff.com/programme/2019/marx-et-la-poupee-s26791/

_____

Exposition « Ecce homo » de Ernest Pignon Ernest au Palais de Papes

L’exposition, produite par la Ville d’Avignon et Avignon Tourisme, baptisée « Ecce Homo » retrace le parcours de l’artiste et explique sa démarche artistique, intellectuelle, politique depuis plus de 60 ans, par un panel d’œuvres provenant de la galerie Lelong & Co de Paris, de collections privées, du musée de Montauban et des témoignages photographiques de son travail prolifique dans les rues du monde entier.

Plus d’informations: http://www.palais-des-papes.com/fr/content/ernest-pignon-ernest-ecce-homo

_____

« Inoubliable Sarah Bernhardt » au Théâtre du Balcon (Festival Off)

Metteur en scène : Pascal VITIELLO
Interprète(s) : Geneviève CASILE
Régisseur Général : Thibault JOULIE

Plus d’informations: https://www.avignonleoff.com/programme/2019/inoubliable-sarah-bernhardt-s25972/

_____

« 1936 Histoire(s) des congés payés » au Théâtre de la Bourse du Travail CGT (Festival Off)

Interprète(s) : Caroline Diesbach
Regisseur : Olivier Colombet
Création marionnettes : Valérie Margot
Musique : Marielle Tognazzoni
Collaboration artistique-écriture : Mélanie De Diesbach
Direction marionnettes : Fleur Lemercier
Regard extérieur et graphisme : Agnes Lalle
Regard extérieur : Magalie Basso
Communication / Diffusion : Simon Chazalet
Administrateur : Steven Arvor

Plus d’informations: https://www.avignonleoff.com/programme/2019/1936-histoire-s-des-conges-payes-s24490/“Les In et les Off de Droit en scène”, une production Amicus Radio, en partenariat avec la revue Esprit

Dès le lundi 22 juillet, retrouvez l’intégralité des podcasts “Les In et les Off de Droit en scène” et la chronique d’Emmanuelle Saulnier sur le site de la revue.

Animation

Emmanuelle Saulnier-Cassia

Réalisation

Lucien Oriol

Coordination

Camille Blumberg

Musique originale

Didier Riey

Partagez l'épisode

Vous aimerez aussi

Soylent Green de Richard Fleischer : regards d’étudiants (3/3)

15 janvier 2024 | La Justice à l'oeil, le droit saisi par le cinéma (Cinéma)

Comment faire découvrir aux étudiants juristes les liens qui existent entre le droit et les arts ? C’est l’objet du cours « Droit et culture » dispensé par Diana Villegas aux étudiants du collège de droit, en deuxième année de licence à l’université Paris-Panthéon-Assas.

Dans le cadre de ce cours, elle amène les étudiants à décentrer leur regard sur les enseignements juridiques traditionnels afin de rechercher dans une discipline artistique (la littérature, les arts visuels, l’architecture…) les thématiques juridiques sous-jacentes.

Grâce à une méthodologie interdisciplinaire et divers travaux pédagogiques, ils se trouvent confrontés à une œuvre et doivent en restituer le double apport juridique et esthétique.

Le cinéma étant un médium de choix, deux groupes d’étudiants (Sarah Olivier, Lucas Laffaye-Cauhapé, Elias Abed, Lucie Duquesne, Isabelle Fiani, Galileo Bajard) se sont intéressés, durant l’année universitaire 2022-2023, au film d’anticipation Soylent Green (Soleil vert) de Richard Fleischer (États-Unis, 1973).

Ce troisième et dernier épisode est consacré au régime totalitaire corrompu.

Pour aller plus loin :
• Soylent Green (Soleil vert) de Richard Fleischer (États-Unis, 1973)
• Richard Fleischer : un grand hollywoodien, rétrospective 2006, La Cinémathèque française
• Richard Fleischer, rétrospective 2024, La Cinémathèque française
• Olivier Père, Richard Fleischer, les fantastiques années 70, Arte.tv, 21 septembre 2012
• Nicolas Tellop, Richard Fleischer, une œuvre, Marest éditeur, 2021, coll. Essais

Vous avez entendu :
• Extraits du film Soylent Green (Soleil vert) de Richard Fleischer (États-Unis, 1973)

Soylent Green de Richard Fleischer : regards d’étudiants (2/3)

11 janvier 2024 | La Justice à l'oeil, le droit saisi par le cinéma (Cinéma)

Comment faire découvrir aux étudiants juristes les liens qui existent entre le droit et les arts ? C’est l’objet du cours « Droit et culture » dispensé par Diana Villegas aux étudiants du collège de droit, en deuxième année de licence à l’université Paris-Panthéon-Assas.

Dans le cadre de ce cours, elle amène les étudiants à décentrer leur regard sur les enseignements juridiques traditionnels afin de rechercher dans une discipline artistique (la littérature, les arts visuels, l’architecture…) les thématiques juridiques sous-jacentes.

Grâce à une méthodologie interdisciplinaire et divers travaux pédagogiques, ils se trouvent confrontés à une œuvre et doivent en restituer le double apport juridique et esthétique.

Le cinéma étant un médium de choix, deux groupes d’étudiants (Sarah Olivier, Lucas Laffaye-Cauhapé, Elias Abed, Lucie Duquesne, Isabelle Fiani, Galileo Bajard) se sont intéressés, durant l’année universitaire 2022-2023, au film d’anticipation Soylent Green (Soleil vert) de Richard Fleischer (États-Unis, 1973).

Ce deuxième épisode est consacré à la réification des individus.

Pour aller plus loin :
• Soylent Green (Soleil vert) de Richard Fleischer (États-Unis, 1973)
• Richard Fleischer : un grand hollywoodien, rétrospective 2006, La Cinémathèque française
• Richard Fleischer, rétrospective 2024, La Cinémathèque française
• Olivier Père, Richard Fleischer, les fantastiques années 70, Arte.tv, 21 septembre 2012
• Nicolas Tellop, Richard Fleischer, une œuvre, Marest éditeur, 2021, coll. Essais

Vous avez entendu :
• Extraits du film Soylent Green (Soleil vert) de Richard Fleischer (États-Unis, 1973)

Soylent Green de Richard Fleischer : regards d’étudiants (1/3)

8 janvier 2024 | La Justice à l'oeil, le droit saisi par le cinéma (Cinéma)

Comment faire découvrir aux étudiants juristes les liens qui existent entre le droit et les arts ? C’est l’objet du cours « Droit et culture » dispensé par Diana Villegas aux étudiants du collège de droit, en deuxième année de licence à l’université Paris-Panthéon-Assas.

Dans le cadre de ce cours, elle amène les étudiants à décentrer leur regard sur les enseignements juridiques traditionnels afin de rechercher dans une discipline artistique (la littérature, les arts visuels, l’architecture…) les thématiques juridiques sous-jacentes.

Grâce à une méthodologie interdisciplinaire et divers travaux pédagogiques, ils se trouvent confrontés à une œuvre et doivent en restituer le double apport juridique et esthétique.

Le cinéma étant un médium de choix, deux groupes d’étudiants (Sarah Olivier, Lucas Laffaye-Cauhapé, Elias Abed, Lucie Duquesne, Isabelle Fiani, Galileo Bajard) se sont intéressés, durant l’année universitaire 2022-2023, au film d’anticipation Soylent Green (Soleil vert) de Richard Fleischer (États-Unis, 1973).

Ce premier épisode est consacré à l’analyse du paradis perdu.

Pour aller plus loin :
• Soylent Green (Soleil vert) de Richard Fleischer (États-Unis, 1973)
• Richard Fleischer : un grand hollywoodien, rétrospective 2006, La Cinémathèque française
• Richard Fleischer, rétrospective 2024, La Cinémathèque française
• Olivier Père, Richard Fleischer, les fantastiques années 70, Arte.tv, 21 septembre 2012
• Nicolas Tellop, Richard Fleischer, une œuvre, Marest éditeur, 2021, coll. Essais

Vous avez entendu :
• Extraits du film Soylent Green (Soleil vert) de Richard Fleischer (États-Unis, 1973)

Droit du travail et écologie – L’imaginaire de la nature hors le travail par Frédéric Géa (2/5)

2 octobre 2023 | "Droit du travail et écologie" par Frédéric Géa (Droit du travail et écologie)

Ce deuxième épisode est consacré à ce qui fut, pour ainsi dire, “l’imaginaire constitutif du droit du travail”, au temps de sa naissance, un imaginaire qui réfère à la représentation d’une “nature hors le travail”, en ce que travail et nature se sont construits sur le mode de la transposition entre culture et nature, sur fond d’une conception productiviste du travail. C’est cet imaginaire qui, aujourd’hui, se trouve ébranlé.