Les sculptures meurent aussi, Ivan Argote et la représentation d’une mise à mort

abonnez-vous au podcast de l'émission

Résumé de l’épisode

Mars 2021, la statue du Général Joseph Gallieni située place Vauban à Paris a été extraite par des particuliers. Sans aucune autorisation de la mairie ou de n’importe quelle autre entité administrative, la statue a été soulevée de son socle et déplacée dans les airs par une grue.

Si vous vous y vous promenez aujourd’hui, vous allez certainement retrouver la statue à sa place habituelle : place Vaubin. Que s’est il donc passé ? Les autorités compétentes ont-elles pris des actions établies par la loi ? La statue a-t-elle été récupérée ?

Protection et destruction du patrimoine, différences entre statue et sculpture, militantisme versus art, pouvoir de projection de la représentation artistique, diffusion d’information fausse, liberté de presse, colonialisme, esclavagisme. C’est la liste non exhaustive des ingrédients que nous pourrons déguster dans cette histoire.

Pour aller plus loin

Iván Argote et son oeuvre « Au revoir (Joseph Gallieni, Paris) »

Ministère de la culture, sanctions pour destruction du patrimoine

Europe et protection du patrimoine

Patrimoines contestés, Revue Esprit

Sur le patrimoine et la déclaration d’une oeuvre comme monument historique :

https://radio.amicus-curiae.net/podcast/embrasser-la-mort-le-baiser-de-brancusi-a-montparnasse-et-une-ablation-sur-lautel-du-marche-de-lart/

Vous avez écouté

Les sculptures meurent aussi, Leo Arango 2023

de l’album Reloj Biológico, grupo Quanta Cordillera : 2. Reloj Mecánico,

f=1/T. Metrónomo, péndulo, pulsadores, frecuencia, períodos, tempo. La música sólo existe en el tiempo.

Viola: Ana María Rojas Gallego
Flauta: Andrés Zuluaga Saldarriaga
Percusión: Jhon Fredy Rojas
Diseño de instrumentos virtuales: Simón Castaño Ramírez
Charango y síntesis electrónica: Juan Fernando Gaviria González
Cucú común (Cuculus canorus): Canto grabado por Bodo Sunnerburg en Alemania- descargado de Xeno-Canto – 00:31

Ecoutez l’album ici

Animation

Léa Delion

Réalisation

Leobardo Arango

Coordination

Leobardo Arango

Musique originale

Leo Arango

Merci à Simón Castaño Ramirez et Juan Fernando Gaviria

Ecoutez leur dernier album ici : Quanta Cordillera