abonnez-vous au podcast de l'émission

Résumé de l'épisode

Résumé de l’épisode

Plus de deux milliard d’utilisateurs actifs revendiqués par Facebook en 2018 dont 33 millions en France, 330 millions pour Twitter dont 15,6 sur le territoire national, 800 millions pour Instagram dont 16 millions de français : les médias sociaux ont drainés une population de totalement hétérogène et se sont totalement déployés bien au-delà de la population des technophiles… dont le monde des juristes… Avocats, policiers, gendarmes, magistrats, huissiers, notaires se rencontrent de manière active maintenant depuis plusieurs années, anonymes ou non, et partagent entre eux avec le reste de la « société civile » (dont des journalistes spécialisés en matière judiciaire) sur tout… et rien à la fois. Décryptage.

Invités

Guillaume Didier, directeur conseil en communication, magistrat en disponibilité et ancien porte-parole du ministère de la justice.

Extraits musicaux

Animation

Yannick Meneceur et Sophie Sontag Koenig

Réalisation

Alban Lejeune

Coordination

Léa Delion

Musique originale

Didier Riey

Partagez l'épisode

Vous aimerez aussi

Téléréalité versus réalité juridique : on ne joue pas avec le droit

28 mai 2024 | Les Temps électriques (Numérique)

Véritable « créature hybride » qui oscille entre le réel et l’artifice audiovisuel, la « téléréalité » est un univers complexe et fascinant. Comment la définir et en justifier le succès? Alors que certaines émissions repoussent sans cesse les limites des candidats, qu’en est-il de leur positionnement au regard de la loi, en matière de droit pénal et de […]

Cybersanté : l’IA s’active en conscience

30 avril 2024 | Les Temps électriques (Numérique)

Et si ce n’était plus l’humain mais la technique qui était en voie de révolutionner l’univers de la psychiatrie et la prise en charge du trouble mental ?

Si le numérique semble a priori loin du monde de la santé, les applications potentielles de l’intelligence artificielle en psychiatrie intéressent de plus en plus de praticiens et chercheurs, pour les perspectives qu’elle offre tant en termes de prévention et de dépistage qu’au plan de la recherche clinique ou thérapeutique.

Un enjeu à la croisée de la médecine, de la philosophie et du droit, que Sophie Sontag Koenig aborde dans cet épisode en compagnie de ses trois invités :

• Stéphane Mouchabac, psychiatre au sein du service de Psychiatrie de l’hôpital Saint-Antoine à Paris (département Medico Universitaire Neurosciences, APHP 6.0) et membre de l’unité de recherche ICRIN Psy innovation à l’Institut du Cerveau à Paris,

• Yannis Constantinidès, professeur de philosophie à l’École Boulle et d’éthique appliquée à l’Espace éthique Île-de-France,

• Laura Pignatel, maître de conférences en droit privé et sciences criminelles à l’université d’Aix-Marseille, autrice de L’émergence d’un neurodroit. Contribution à l’étude de la relation entre les neurosciences et le droit, coll. Nouvelle Bibliothèque de Thèses, éd. Dalloz, 2021.

Pour aller plus loin :
• S. Mouchabac et al., « Les applications numériques en santé mentale : état des lieux, enjeux et perspectives », Ann. Méd.-Psychol., 2023, pp. 2 et s.
• S. Mouchabac, Dossier « L’essor de la Santé mentale », Cerveau&Psycho, oct. 2023, n°158, pp. 42 et s.
• Y. Constantinidès, « Acceptabilité sociale : le renouveau de l’éthique en santé publique ? », in Acceptabilité sociale et mutations des droits de la biomédecine et de la santé, dir. B. Legros, LEH Édition, 2024
• L. Pignatel, L’émergence d’un neurodroit. Contribution à l’étude de la relation entre les neurosciences et le droit, éd. Dalloz 2021, 640 p.
• Collectif, En compagnie des robots, Premier Parallèle, 2016

Vous avez entendu :
• Extrait de la bande originale du film Vol au-dessus d’un nid de coucou de Miloš Forman (1975)
• Extrait du morceau Anxiété de Pomme
• Extrait du morceau Where is my mind de Placebo
• Extrait de l’introduction de l’ouvrage de Serge Tisseron, Petit traité de cyberpsychologie (2019)

« Cyber consentement » : je t’aime, un peu, beaucoup, virtuellement ?

14 février 2024 | Les Temps électriques (Numérique)

Saviez-vous que l’envoi d’un emoji « pouce vers le haut » dans une conversation pouvait valoir consentement ? C’est du moins ce qui a été jugé, l’année dernière, par un tribunal canadien.

Réseaux sociaux, applications de messagerie, sites de rencontre en ligne… s’il est un domaine qui est venu bouleverser la notion juridique de consentement, c’est bien celui du numérique.

En ce 14 février, les Temps électriques ont souhaité se pencher sur la notion de « cyber consentement » amoureux en donnant la parole à Maxence Christelle, maître de conférences en droit public à l’Université de Picardie Jules-Verne (CURAPP-ESS) et auteur de Le Consentement, publié aux éditions Que sais-je ? en mai 2023.

En quoi le numérique bouleverse-t-il le consentement amoureux ? Comment la confiance se noue-t-elle en ligne face à une présence qui n’est pas physique ? Que dire encore du rapport économique sous-tendu par les sites de rencontre en ligne, de la logique de fidélisation de leurs utilisateurs et de l’altération potentielle de leur consentement ?

Vous avez entendu :
• Extrait de l’article Taylor Swift victime de fausses images pornographiques, l’intelligence artificielle en accusation, Le Monde, 26 janvier 2024
• Extrait du film Vous avez un message de Nora Ephron (1998)
• Extrait du morceau Andy des Rita Mitsouko (1986)
• Extrait du morceau L’errance de Audrey Ismaël et Olivier Coursier, issu de la bande originale du film Le Consentement (2023)

Pour aller plus loin :
• Maxence Christelle, Le consentement, éd. Que sais-je ?, 15 mai 2013
• Marie Bergström, Les nouvelles lois de l’amour. Sexualité, couple et rencontres au temps du numérique, éd. La Découverte, mars 2019
• Marie Bergström, Rencontres en ligne, rencontres à part ?, Sociétés contemporaines, 2016/4 (n°104), p. 5-11, Presses de Sciences Po
• Marie Bergström, (Se) correspondre en ligne. L’homogamie à l’épreuve des sites de rencontres, Sociétés contemporaines, 2016/4 (n°104), p. 13-40, Presses de Sciences Po
• Marie Bergström, La loi du supermarché ? Sites de rencontres et représentations de l’amour, Ethnologie française, 2013/3 (Vol. 43), p. 433-442, Presses Universitaires de France
• Laurence Le Douarin, La conjugalité dans (tous) ses états ! Usages des TIC, couple conjugal, couple parental, Dialogue, 2017/3 (n° 217), p. 17-30, Erès
Marlène Dulaurans, Raphaël Marczak, Sites de rencontre en ligne : comment se glamifie l’amour 2.0 !, Communication & Organisation, 2019/2 (n° 56), p. 111-122, Presses Universitaires de Bordeaux
• Eva Illouz, La fin de l’amour. Enquête sur un désarroi contemporain, Points, septembre 2021
• Eva Illouz, Pourquoi l’amour fait mal : l’expérience amoureuse dans la modernité, Points, septembre 2014
• Eva Illouz, Les sentiments du capitalisme, Seuil, septembre 2006
• Céline Morin, L’amour et les théories de la communication, Questions de communication, 2014/2 (n° 26), p. 281-298, Éditions de l’Université de Lorraine
• Gérard Neyrand, L’impact conjugal du virtuel. Éclatement des façons de faire couple à l’heure d’internet, Dialogue, 2015/4 (n° 210), p. 59-70, Erès
• Gérard Neyrand, Le numérique, facteur d’union ou de désunion conjugale ?, Dialogue, 2017/3 (n° 217), p. 111-122, Erès
• Antoine Vauchez, Public, éditions Anamosa, 2022

La bioéthique dans l’Union européenne : de quoi parle-t-on ?

24 janvier 2024 | Objection votre Europe ! (Europe)

Le 12 décembre dernier, Amicus a posé son micro dans le Grand salon de l’Hôtel de ville de Nancy où s’est tenue la conférence inaugurale intitulée « Bioéthique et gouvernance européenne ».

L’occasion de s’intéresser, à travers quatre épisodes, à la bioéthique, et d’interroger les liens qu’entretiennent la science, l’éthique et le vivant.

Comment la bioéthique s’inscrit-elle dans la gouvernance européenne ? Quels liens peuvent être faits entre l’intelligence artificielle et la bioéthique ? Enfin, quelle place accorder à la bioéthique sur les enjeux de santé et d’environnement ?

Dans ce premier épisode, Tania Racho reçoit Maria Fartunova-Michel, maître de conférences en droit public à la faculté de droit de Nancy et titulaire de la chaire Jean Monnet « EUBioethics – Bioéthique et gouvernance européenne», Aurélien Benoilid, médecin neurologue et président du Forum Européen de Bioéthique, et Jochen Sohnle, professeur de droit public à la faculté de droit de Nancy.

Cette émission a été réalisée en partenariat avec l’Université de Lorraine et Les Surligneurs.

Vous avez entendu :
• Extrait du morceau NRSB-11 – Bioethics de Kōzō Fuyutsuki