Un jour avec un magistrat de liaison

abonnez-vous au podcast de l'émission

Partager l'épisode

Résumé de l’épisode

La création des magistrats de liaison a été initiée par la France, l’Italie et les Pays-Bas en 1993, sur une idée du juge emblématique de la lutte anti-mafia, Giovanni Falcone, qui a fortement encouragé le développement de la coopération judiciaire en Europe. La fonction, lancée initialement pour la seule lutte contre la Cosa Nostra, s’est rapidement développée pour cesser d’être cantonnée à la mafia et s’étendre à toutes les formes de coopération. 
Les magistrats de liaison ont ainsi pour mission d’améliorer le traitement de dossiers d’entraide pénale ou civile, d’échanger des informations nécessaires à la préparation ou au bon déroulement des négociations bilatérales ou multilatérales, de contribuer à une meilleure connaissance du droit positif, de la pratique juridique et de l’organisation judiciaire du pays d’accueil, ou de promouvoir les échanges et la coopération juridique.
Le magistrat de liaison dépend de son pays d’origine et représente son ministère de la justice dans les réunions internationales organisées dans son pays d’accueil : il constitue donc un acteur capital de la diplomatie judiciaire.

Invité

Pierre Arnaudin, magistrat de liaison auprès des autorités judiciaires du Royaume du Maroc

Prises de son

Camille Blumberg

Réalisation

Lucien Oriol

Coordination

Camille Blumberg