abonnez-vous au podcast de l'émission

L'émission

Introduction

La Justice à l’oeil, le droit saisi par le cinéma

D’après une idée originale de Barbara Villez.

Depuis nombre d’années, les citoyens sont intéressés par la justice, les institutions et leur fonctionnement. Ayant accès à diverses sources écrites et audiovisuelles, leurs interrogations et réflexions s’en trouvent accrues.

En la matière, les films de fiction et documentaires constituent une ressource propre à rendre compréhensibles des questions théoriques et à permettre aux justiciables, citoyens, administrés ou aux étudiants et de participer aux débats en cours.

Au cours de cette émission, nous envisagerons les représentations des questions judiciaires, juridiques et politiques via des extraits de films de toutes époques et cinématographies avec des invités issus des professions juridiques, des spécialistes du cinéma et des universitaires travaillant dans une perspective Droit et cinéma.

Partager l'émission

Thématique

Cinéma

Musique originale

Didier Riey

Format

50mn, bimestriel

Magalie Flores-Lonjou est maître de conférences habilitée à diriger des recherches à la faculté de droit de l’Université de La Rochelle. Ses travaux sont relatifs à la représentation cinématographique des questions juridiques, judiciaires et politiques. Dans ce cadre, elle a co-publié plusieurs articles et ouvrages, dont E. Épinoux, V. Lefebve et M. Flores-Lonjou (dir.), « Frontière(s) au cinéma », Paris : Mare et Martin, coll. Droit et cinéma, mai 2019 ; M. Flores-Lonjou, « La vulnérabilité des femmes en politique : pistes cinématographiques », in dossier « Vulnérabilités » coordonné par S. Travers de Faultrier, « Cahiers de la justice », 2019/4, p. 705-715 ; M. Flores-Lonjou, « L’art cinématographique, un art adulte ? Ou la représentation du sexe à l’écran » in Olivier Dubos (dir.), « Mélanges en l’honneur de Bernard Pacteau ». Cinquante ans de contentieux publics, Mare et Martin, 2018, coll. Liber Amicorum, p. 281-297 ; M. Flores-Lonjou (dir.), Le travail, entre droit et cinéma, préface d’A. Supiot,
Rennes : PUR, octobre 2012, coll. L’univers des normes ; M. Flores-Lonjou et L. Miniato, « De la permanence de l’Etat à sa déréliction : L’exercice de l’Etat de Pierre Schoeller (France, 2011) », « Jurisprudence. Revue critique », vol. 3, 2012, p. 115-125.

Elle est membre de comités de rédaction (Law and Visual Jurisprudence, Springer ; Images du Travail/Travail des Images : http://itti.hypotheses.org/), codirige la collection Droit & Cinéma chez l’éditeur Mare et Martin, coanime le Blog Droit et cinéma : http://lesmistons.typepad.com/ et le compte Twitter @DroitEtCinema

épisodes précédents

L’affaire Jean-Claude Romand au cinéma

Les lois de Michel Audiard

25 novembre 2021

« Parlement » de Noé Debré (2/2)

6 août 2021

« Parlement » de Noé Debré (1/2)

29 juillet 2021

Bamako, d’Abderrahmane Sissako

15 juin 2017

L’Hermine

16 mars 2017

Le droit selon Star Trek

10 février 2017

Neuf mois ferme

20 janvier 2017

Quelle place pour la justice dans la télévision Française ?

17 novembre 2016

Serial : l’affaire Adnan Syed

Suivez-nous sur Twitter